Skip to main content

Cardiomyopathie hypertrophique

À propos de la cardiomyopathie hypertrophique

La cardiomyopathie hypertrophique (CMH) est une maladie dans laquelle le muscle cardiaque s’épaissit (hypertrophie). L’épaississement du muscle cardiaque peut rendre plus difficile le pompage du sang par le cœur. La CMH n’est souvent pas diagnostiquée car de nombreuses personnes atteintes de la maladie ne présentent que peu de symptômes, voire aucun. Cependant, chez un petit nombre de personnes atteintes de CMH, l’épaississement du muscle cardiaque peut provoquer un essoufflement, des douleurs thoraciques ou des modifications du système électrique du cœur, entraînant des rythmes cardiaques irréguliers (arythmies) pouvant mettre la vie en danger ou causer une mort subite.

La CMH est généralement causée par des changements dans les gènes (mutations génétiques) qui provoquent un épaississement du muscle cardiaque. La CMH affecte généralement la paroi musculaire (septum) entre les deux cavités inférieures du cœur (ventricules). L’épaississement de la paroi peut bloquer le flux sanguin vers l’extérieur du cœur. C’est ce qu’on appelle la cardiomyopathie hypertrophique obstructive. S’il n’y a pas de blocage significatif de la circulation sanguine, on parle de cardiomyopathie hypertrophique non obstructive. Cependant, la principale cavité de pompage du cœur (le ventricule gauche) peut se raidir.  

La cardiomyopathie hypertrophique se transmet généralement par voie familiale (hérédité). Les personnes dont l’un des parents souffre de cardiomyopathie hypertrophique courent le risque d’être porteuses de la mutation génétique responsable de la maladie. Les parents, les enfants ou les frères et sœurs d’une personne atteinte de cardiomyopathie hypertrophique devraient demander à leur fournisseur de soins de santé s’ils peuvent bénéficier d’un dépistage de la maladie.

Ce service de test n’a pas été autorisé ni approuvé par la Food and Drug Administration des États-Unis. Les services de test peuvent ne pas être autorisés conformément aux lois en vigueur dans tous les pays. La disponibilité de tests spécifiques dépend de l’emplacement du laboratoire. Le contenu de cette page est fourni à titre d’information uniquement et ne constitue pas un avis médical. Il n’est pas destiné à remplacer la consultation, le diagnostic et/ou le traitement assurés par un médecin habilité et qualifié ou d’autres professionnels de la santé.  

Cardiomyopathie hypertrophique
Incidence

La cardiomyopathie hypertrophique familiale toucherait 1 personne sur 500 dans le monde1.

*L’incidence varie en fonction de la géographie et de l’origine ethnique. 

Admissibilité au programme

Le programme de diagnostic Roadmap2Rare* pour le dépistage de la cardiomyopathie hypertrophique (CMH) est destiné aux patients qui présentent les caractéristiques suivantes :

  • un diagnostic clinique de cardiomyopathie ou d’arythmie cardiaque d’étiologie inconnue; et/ou
  • des antécédents familiaux confirmés de CMH d’étiologie inconnue.

*Ce programme de test n’est pas approprié pour les tests de porteurs. 

À propos du test

Algorithme du test :

Ce panel analyse 60 gènes qui ont été associés à la cardiomyopathie hypertrophique et aux troubles associés à la cardiomyopathie hypertrophique.

  • Un panel de gènes de nouvelle génération sera réalisé.  
  • Le séquençage et l’analyse des délétions/duplications seront effectués sur les régions codantes de tous les gènes inclus (sauf indication contraire).  
Gènes testé

A2ML1, ACADVL, ACTC1, ACTN2, AGL, ANKRD1, BAG3, BRAF, CACNA1C, CALR3, CAV3, CBL, CPT2, CSRP3, DES, ELAC2, FHL1, FLNC, GAA, GATA4, GLA, HRAS, JPH2, KRAS, LAMP2, LDB3, MAP2K1, MAP2K2, MTO1, MYBPC3, MYH6, MYH7, MYL2, MYL3, MYLK2, MYOM1, MYOZ2, MYPN, NEXN, NF1, NRAS, PDLIM3, PLN, PRKAG2, PTPN11, RAF1, RASA1, RIT1, RRAS, SHOC2, SOS1, SOS2, SPRED1, TCAP, TNNC1, TNNI3, TNNT2, TPM1, TTR, VCL

Méthodes d’essai et limites

Le séquençage est réalisé sur un échantillon d’ADN génomique au moyen d’une méthode de capture de séquence ciblée de la société Agilent qui permet un enrichissement des gènes de cette fiche. Le séquençage direct des régions amplifiées et capturées a été réalisé à l’aide de lectures 2X100bp sur des systèmes de séquençage de nouvelle génération (NGS) Illumina. La couverture d’une base est considérée comme suffisante à 20X, et un exon est considéré comme entièrement couvert si toutes les bases codantes plus trois nucléotides de la séquence flanquante de chaque côté sont couverts à 20X ou plus. Les régions à faible couverture, le cas échéant, sont limitées à ~1 % ou moins des nucléotides présents dans le test, à moins que l’on découvre un variant pathogène expliquant le phénotype. Une liste de ces régions est disponible sur demande. L’alignement sur le génome de référence humain (hg19) est effectué et les variants annotés sont identifiés dans la région ciblée. Les variants sont identifiés au moyen d’une couverture minimale de BX et d’une fréquence allélique de substitution de 20 % ou plus. Les variants nucléotidiques simples (SNV) respectant les directives internes relatives à l’évaluation de la qualité sont confirmés pour enregistrement par le biais du séquençage de Sanger après communication des résultats. Les indels et les SNV sont confirmés au moyen du séquençage de Sanger avant d’être signalés à la discrétion du directeur. Ce test ne peut détecter les variants dans les régions de l’exome non couvertes, notamment les régions introniques, promotrices et activatrices profondes, les régions renfermant un grand nombre de séquences répétées en tandem et les variants de l’ADN mitochondrial. L’analyse de la variation du nombre de copies (CNV) détecte les délétions et les duplications; dans certains cas, en raison de la taille des exons, de la complexité du séquençage ou d’autres facteurs, toutes les CNV ne peuvent être analysées; elles peuvent également s’avérer difficiles à détecter. Ce test n’est pas conçu pour détecter le mosaïcisme; les cas éventuels de mosaïcisme peuvent être étudiés à la discrétion du directeur du laboratoire. L’analyse des données primaires est effectuée au moyen de la plateforme DRAGEN Bio-Il d’Illumina v.3.4.12. L’analyse des données secondaires et tertiaires est effectuée au moyen du logiciel interne ODIN v.1.01 de Revvity Omics pour les SNV et de NxClinical v.6.1 de Biodiscovery. ou la plateforme Illumina DRAG EN Bio-Il v.3.4.12 pour le CNV et l’absence d’hétérozygotie (AOH). Ce test ne couvre pas les gènes ou les exons localisés dans les régions pseudogènes.

Exigences détaillées en matière d’échantillons
ADN, isolé

Prélèvement:

Quantité de l’ADN requise pour chaque type de test*:

  • Séquençage de nouvelle génération (NGS) : Envoyez >1000 ng d’ADNg au total @ >15 ng/μL. Veuillez expédier les échantillons dans du tampon Tris 10mM. Ne pas utiliser d’EDTA.
  • Séquençage de Sanger : Envoyez >500 ng d’ADNg au total @ >15 ng/μL (varie en fonction de la taille du gène et des variants recherchés).
  • Tests de séquençage de type non-Sanger : Envoyez >500 ng d’ADNg au total @ >15 ng/μL.

Conservation: * Qualité de l’ADN requise : ADN de poids moléculaire élevé (>12 kb). Le rapport A260/A280 doit être ≥ 1,8. Un ratio A260/230 compris entre 1,8 et 2,2. Contactez le laboratoire pour des quantités spécifiques si le total ng ne peut être respecté.

Expédition: Expédiez dans la nuit à température ambiante.

Instructions spéciales:

  • Laboratoires de recherche : L’ADN extrait dans un laboratoire de recherche ne peut être accepté. L’ADN extrait dans un laboratoire de recherche ne sera accepté pour les essais cliniques que dans des circonstances exceptionnelles (par exemple, si le proband n’est pas disponible). D’autres essais (par exemple, sur d’autres membres de la famille) peuvent être nécessaires pour confirmer les résultats.
  • Laboratoires en dehors des États-Unis : Les laboratoires situés hors des États-Unis ne sont pas soumis à la réglementation CLIA et seront examinés au cas par cas. Veuillez appeler pour parler avec un conseiller génétique du laboratoire avant d’envoyer un échantillon d’ADN provenant d’un laboratoire non certifié par la CLIA.
  • Notes spéciales : Si l’ADN extrait est envoyé, les informations relatives à la méthode utilisée pour son extraction doivent être transmises avec l’échantillon.
Gouttes de sang séché

Bac(s) collecteur(s): Carte à point de sang séché

Prélèvement: Respectez les instructions figurant sur la trousse. Laissez brièvement le sang saturer la carte jusqu’à ce que les zones indiquées soient remplies et que le sang ait traversé la carte. Laissez la carte sécher à l’air, à température ambiante, pendant au moins 3 heures.

  • NBS : Veuillez contacter Revvity Omics pour obtenir le kit StepOneMD.
  • Séquençage de gènes : Veuillez contacter le Revvity Omics pour obtenir le kit de prélèvement DBS.
  • Pour les DBS préperforés : Le minimum requis est de 6 perforations de 3,2 mm ou 4 perforations de 4,75 mm.

Conservation: Suivez les instructions fournies avec le kit de prélèvement. Conservez le sang séché à température ambiante pendant deux jours maximum. Si l’échantillon ne peut être envoyé dès qu’il est sec, le papier-filtre doit être placé dans un sac plastique refermable et conservé au réfrigérateur (≤ 8 °C) ou de préférence dans un congélateur.

Expédition: Respectez les instructions figurant sur la trousse. Double sac et expédition pendant la nuit à température ambiante.

Salive

Bac(s) collecteur(s): Kit de prélèvement d’échantillons de salive OrageneMC ou kit de prélèvement ORAcollect-Dx: Prélevez de la salive en vous conformant aux instructions du fabricant et en vous servant d’un kit de prélèvement d’échantillons de salive OrageneMC ou d’un kit ORAcollect-Dx.

Conservation: Conservez à température ambiante. Évitez de congeler.

Expédition: Expédiez dans la nuit à température ambiante.

Instructions spéciales: Veuillez contacter Revvity Omics pour obtenir le kit de prélèvement d’échantillons de salive pour les patients qui ne peuvent pas fournir d’échantillon de sang, étant donné que le sang total est l’échantillon préféré.

Sang total (EDTA)

Bac(s) collecteur(s): Tube EDTA (à bouchon violet)

Prélèvement: Nourrissons (<2 ans) : 2 à 3 ml; Enfants (>2 ans) : 3 à 5 ml; Enfants et adultes âgés : 5 ml minimum. Le tube de sang doit être inversé plusieurs fois immédiatement après le prélèvement sanguin afin de prévenir la coagulation.

Conservation: Conservez à température ambiante. Évitez de congeler.

Expédition: Expédiez dans la nuit à température ambiante pour garantir une réception dans les 5 jours suivant le prélèvement.

Instructions spéciales: Les échantillons de sang coagulé ou hémolysé ne sont pas acceptés.

Références

1. Onmen SR, et al. 2020 AHA/ACC guideline for the diagnosis and treatment of patients with hypertrophic cardiomyopathy: Executive summary. Circulation. 2020; doi : 10.1161/CIR.0000000000000938.

2. Hypertrophic cardiomyopathy (HCM). American Heart Association. https://www.heart.org/en/health-topics/cardiomyopathy/what-is-cardiomyopathy-in-adults/hypertrophic-cardiomyopathy